Sourire et Innocence participe aux festivités organisées en l’honneur des Femmes à Douala » l’article ici

Sourire et Innocence est une association loi 1901, créée en 2002 s’engageant de façon très concrète dans l’aide à la jeunesse envers les pays d’Afrique. Elle est uniquement constituée de membres bénévoles.

Mot du Président

Franco Camerounais, je suis né et ai grandi  à Douala au Cameroun jusqu’à l’âge de 20 ans. En France depuis une trentaine d’années, je prends conscience très tôt de la nécessité de m’investir dans l’action humanitaire.

Connaissant les problématiques liées à l’éducation en Afrique, c’ est tout naturellement que je me tourne vers ce continent et fonde l’association Sourire et Innocence

L’association a pour objectif de:

  • Favoriser l’accès à l’éducation des enfants Africains démunis en fournissant des livres, des fournitures scolaires, et en aidant à la restauration des écoles.
  • Faciliter le rapprochement entre les différentes cultures « Européennes et Africaines » en proposant des interventions dans les écoles afin de faire découvrir aux enfants d’autres cultures et ainsi ouvrir leur esprit sur le monde
  • Sensibiliser l’opinion publique sur les problèmes liés à l’accès à l’éducation et à la culture dans certaines zones d’Afrique subsaharienne.
  • L’association intervient dans un 1er temps à Douala au Cameroun.

    L’association Sourire et Innocence à pour objectif premier de lutter contre le désespoir et la fatalité en s’attaquant à un problème de base: l’éducation.

    Il est difficile pour certaines familles Africaines de donner la meilleure éducation possible aux enfants avec 40 euros par mois (montant du revenu minimum au Cameroun).

    Selon les chiffres de l’UNESCO les pays d’Afrique subsaharienne ont la plus grande proportion de la population des moins de 30 ans  (70 %). Cette jeunesse et ce dynamisme démographique devrait être une chance et non un obstacle.

    Malheureusement, les jeunes représentent 60 % de l’ensemble des chômeurs africains . La clé est donc l’éducation.

    Seul on va plus vite mais ensemble on va plus loin

    Allons plus loin, ensemble battons-nous contre la société de l’individualisme, donnons-nous la main et créons une grande chaine humaine de partage. A notre niveau, nous avons tous le pouvoir de redonner l’espoir d’un avenir rayonnant à une jeunesse Africaine généreuse qui ne demande qu’à croire en l’avenir.

    Chacun d’entre nous, quelque que soit sa situation, peut contribuer au bonheur d’un enfant, en donnant ; de son temps, un don, ou en participant autrement. Accordons-leur le droit à l’éducation, à la découverte et à l’épanouissement.

    Paul Douba Dia,
    Président de l’Association Sourire et Innocence.

     

    & copy;2019 Sourire et Innocence. All Rights Reserved